L'allemand qui a refusé de détruire Bordeaux / Erwan Langeo

Livre

Erwan Langeo

La libération de Bordeaux a été précédé par un événement majeur : la destruction programmée du port au moment du départ des troupes d'occupation. Heinz Stahlschmidt, un sous-officier allemand agé de 24 ans, a refusé les ordres reçus de Berlin. L'histoire de ce soldat est indissociable de la politique menée après guerre quand seule comptait la célébration des héros nationaux. Heinz Stahlschmidt est devenu Henri Almide, il a refait sa vie parmi les bordelais. Son acte héroïque est enfin reconnu en 1995 avec la remise de la médaille en argent de la ville de Bordeaux et en 2000 quand il est élevé au rang de Chevalier de la Légion d'honneur. il est décédé à Bordeaux en 2010 à l'age de 90 ans.

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...
Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs